programmé / au hasard

Le vieillissement est-il déterminé, théorie [u]génétique[/u] , ou bien survient-il au hasard de causes délétères , théorie [u]stochastique[/u]

[u]Vieillissement programmé ou génétique ( déterministe )[/u]

Il s’agit du phénomène de la sénescence réplicative , amenant à la raréfaction des duplications cellulaires , c'est-à-dire du renouvellement des tissus ; ce phénomène a été notamment étudié pour les fibroblastes du derme [/size]qui paraissent , in vitro, ne pouvoir se diviser plus de 50 à 60 fois en moyenne

ici image " replicfibro" légende "réplication du fi[img]http://www/restejeune.com/public_htmlscripts/images/replicfibro.jpg[/img]broblaste in vitro"

les cellules sénescentes présentent des fonctions altérées , et des métabolites qui différent en quantité et/ou proportion par rapport aux cellules jeunes

les télomères des chromosomes raccourcissent ( role de la télomérase)

ici image divcell légende " la crise puis l'immortalité pour la cellule

Pourtant chez la personne agée, les fibroblastes disposent encore de 10 à 20 doublements potentiels ( soit 20 à 40 % du potentiel e départ )

Dans un registre différent, les cellules de l’immunité lymphocytes T paraissent aussi avoir un potentiel prolifératif( ou duplicatif) limité

Certains pensent que la sénescence cellulaire aurait un effet anti tumoral en limitant les proliférations tumorales

A contrario , récemment, des résultats suggèrent que certaines cellules nerveuses pourraient , au moins in vitro , ne jamais entrer en sénescence

[u]vieillissement par hasard ou stochastique[/u]

[u]les radicaux libres : le stress oxydatif , [/u]

[u]les mutations de l’ADN au cours du vieillissement,[/u]

[u]l’inflammation et les cytokines [/u]

[u]les protéases la réaction de Maillard ,[/u]

[u][/u]

alors que le rat de plein air vit 6- 7 ans , le rat-taupe vit 30 ans et plus ,, c’est comme si un humain vivait 500-600 ans

ici image vllselonesp légende " duée de vie et espèce" il parait ainsi évident [/size]que de nombreux facteurs extérieurs influent sur le vieillissement

[u]les radicaux libres : le stress oxydatif, [/u]

l’oxygène que nous respirons entraine la productions de [/size]radicaux libres qui créent des dommages aux constituants de la cellule ; il s’agit de peroxydes ( eau oxygénée) ; ici imagestresox légende " le stres oxydatif"

[size= 12pt; line-height: 115%; font-family: 'Arial','sans-serif']la production de peroxydes est [/size]exogène ( UV , xénobiotiques, ozone ) et endogène ( respiration mitochondriale, stimulation par les cytokines )

[size= 12pt; line-height: 115%; font-family: 'Arial','sans-serif']les espèces réactives dérivées de l’oxygène ont la capacité d’oxyder tous les composants cellulaires [/size]

[size= 12pt; line-height: 115%; font-family: 'Arial','sans-serif']les cellules ont développé des mécanismes de défense, notamment enzymatiques [/size](SuperOxydeDismutase avec l’intervention active de catalyseurs métalliques Mn Cu , Zn , manganèse, cuivre, zinc ; Glutathion peroxydase avec Se Sélénium )

[size= 12pt; line-height: 115%; font-family: 'Arial','sans-serif']parmi les mécanismes de défense non enzymatiques,citons l’action de molécules telles que la Vitamine E , l’acide ascorbique ou vitamine C , les caroténoides [/size]

[u][/u]

[u]les mutations de l’ADN au cours du vieillissement[/u]

outre le raccourcissement de la partie terminale ou telomère , diverses mutations sont observées sous l’effet des UV et des rayonnements ionisants

ici image adn1 légende " la double hélice d'ADN

[u]l’inflammation et les cytokines[/u]

les cytokines pro inflammatoires ont un effet duel et induisent la dégradation des fibroblastes du poumon et de la matrice extracellulaire

[u][/u]

[u]les protéases[/u]

On observe avec l’avancée en age , la progressive prépondérance des processus cataboliques, avec modification des mécanismes de contrôle [/size]et d’activation des enzymes protéolytiques ; ce contrôle pouvant s’exprimer à plusieurs niveaux , du gène codant l’enzyme jusqu’au récepteur avec inhibition spécifique ( caspases activées par le calcium) ;

Les recherches à visée [/size]thérapeutique concernent le contrôle pharmacologique des diverses protéases et les protecteurs du substrat

[u]la réaction de Maillard[/u] elle concerne la caramélisation du sucre et la réaction glucide -acide aminé ; elle présente un caractère autocatalytique qui s’amplifie dès que la température de 80° de cuisson est atteinte ;le phénomène est majorisé par la technique du gril : apparaissent des peptides volumineux ;la première conséquence en est la moindre biodisponibilité de la protéine alimentaire ; mais encore apparaissent des peptides hexacycliques toxiques ( pyrazyne) et enfin des mélanoidines qui inhibent de nombreux enzymes ; hélas! c'est le brunissement de la viande ainsi obtenu qui lui donne si bon gout

ici image mbrncell légende " la membrane cellulaire et l'entrée des métabolites [i][u]pour plus de développement, consulter l’ouvrage « GERONTOLOGIE PREVENTIVE » sous la direction de CHRISTOPHE TRIVALLE ed MASSON[/u][/i]